ACTUALITÉS

Oui aux nouvelles technologies. Non pour contrôler notre vie privée.
Le mardi 15 décembre 2020

Baudouin Decharneux

Il y a des moments où il faut savoir dire non. Ayant été touché par la Covid, je suis bien placé pour inviter à être prudent et surtout à accepter un minimum de contraintes pour protéger autrui. Toutefois, l’idée d’espionner nos concitoyens au moyen de drones, et ce au moment des fêtes, me choque profondément. Elle fait furieusement penser à certaines pratiques en vigueur au sein d’États totalitaires. Ceci n’est à mon sens ni négociable, ni acceptable. L’allocation des ressources collectives, notamment en matière de Police, doit être impérativement mieux pensée. Cette opinion est personnelle mais je souhaite la partager avec vous.

 

François De Smet

La meilleure manière de faire respecter les (nécessaires) mesures de confinement, ce ne sont ni les contrôles ni les visites domiciliaires ni les drones. Mais des messages clairs, fondés scientifiquement et non contredits tous les trois jours par un membre de la majorité.

 

Pascal Goergen

Qui d’entre nous n’a pas vu dans les récentes séries sur Netflix, ces drones qui surveillent la population et les citoyens d’états totalitaires et autres dictatures policières.  En tant que Président de DéFI en Wallonie, jamais je ne permettrai de telles pratiques dans nos contrées. Restons confinés pendant ces périodes de fête pour pouvoir à nouveau respirer la vraie liberté au printemps 2021.  Pour revenir sur les drones :  oui, dans un futur proche, on pourrait utiliser ces engins volants pour transporter des médicaments ou autres vaccins. Pas pour surveiller les citoyens !

 

Véronique Vandegoor

Soucieuse des citoyen.ne.s, je dis également : NON à cette violation de nos libertés. Maman de 4 fils ne vivant plus à la maison, je suis convaincue pour cette fête de Noël qu’en respectant les mesures de confinement, je protège mes proches et privilégie le personnel soignant et nos indépendants à retrouver leur vie le plus rapidement possible.

Dans la même rubrique
“Il faut tenir compte du vécu des citoyens, c’est pourquoi DéFI Wallonie souhaite les placer au centre de la vie démocratique !”
Interview “Il faut tenir compte du vécu des citoyens, c’est pourquoi DéFI Wallonie souhaite les placer au centre de la vie démocratique !”
Olivier Gasia devient conseiller CPAS
Braine-l'Alleud Olivier Gasia devient conseiller CPAS
Grez-Doiceau lance une plateforme numérique de participation citoyenne
BRABANT WALLON Grez-Doiceau lance une plateforme numérique de participation citoyenne
DéFI à l’origine de l’ouverture d’une enquête “transparence” sur l’affaire “Picalausa”
TUBIZE DéFI à l’origine de l’ouverture d’une enquête “transparence” sur l’affaire “Picalausa”
Christian Ferdinand, président de la nouvelle Commission développement durable
Braine l’Alleud Christian Ferdinand, président de la nouvelle Commission développement durable
DéFI Wallonie demande une diminution du coût de l’abonnement TEC pour les moins de 25 ans
Mobilité DéFI Wallonie demande une diminution du coût de l'abonnement TEC pour les moins de 25 ans